10 astuces pour améliorer vos talents quand vous cuisinez à la maison

Extrait de How To Host A Dinner Party, par Corey Mintz


Que vous vous passionnez à cuisiner depuis des années ou que vous en soyez à vos débuts, voici quelques principes de base pouvant s’avérer très utiles, et ce, à toutes occasions.


1. LIRE SOIGNEUSEMENT VOTRE RECETTE AVANT DE DÉBUTER

Vous n’avez pas à mémoriser votre recette par cœur, mais si vous la connaissez suffisamment pour l’expliquer à un ami, par exemple, cela vous fera gagner du temps au moment de cuisiner. C’est effectivement exaspérant de toujours revenir au livre ou à l’ordinateur alors que vous avez quelque chose sur le feu. 

2. PARCOURIR VOTRE LISTE D’INGRÉDIENTS ET LA CLASSER PAR ORDRE CHRONOLOGIQUE

Prioriser vos ingrédients en fonction de leur temps de cuisson. Certains peuvent attendre longtemps une fois cuits alors que d’autres doivent être aussi frais que possible lorsque vous les ajoutez à la recette. Des ingrédients tels que des céréales, des haricots ou des pommes de terre, par exemple, ont besoin de cuire plus longtemps, alors débutez en les faisant cuire en priorité. Une fois cuits, vous serez prêts à les inclure dans la recette quand vous le voudrez.

3. APPRENDRE À CUISINER LES HARICOTS SECS

Les haricots secs sont délicieux, nutritifs, peu coûteux et si faciles à préparer. Laissez-les tremper toute une nuit pour ensuite les faire bouillir à feu doux. C’est pratique de toujours en avoir dans le frigo, prêts à être ajoutés aux salades et aux soupes de la semaine.

4. NE METTRE QUE DES ALIMENTS FROIDS DANS LE FRIGO

Suite à la cuisson de céréales, haricots, patates ou tout autre aliment qui doivent être  bouillis, égouttez-les soigneusement et faites-les refroidir en les déposant en une seule couche sur une plaque ou une feuille de cuisson, à la température de la pièce.  Ne les réfrigérez que lorsqu’ils seront complètement refroidis, car les aliments chauds versés dans un bol continuent de cuire…et la vapeur dégagée de ces aliments se retrouve à chauffer le reste de la nourriture dans votre frigo.

5. PRENEZ SOIN DE VOS FINES HERBES FRAÎCHES

La coriandre est une herbe résistante. Hachée à 9 h le matin, la couleur verte sera toujours éclatante  en fin de journée. La menthe, le persil et l’aneth le sont tout autant. Par contre, si vous garnissez votre plat de romarin frais, vous voudrez attendre à la dernière minute pour le couper, pour qu’il garde sa couleur. Il en va de même pour l’estragon, qui noircira rapidement. Les feuilles d’origan et de thym sont petites et mieux vaut les séparer à la main que de les hacher. Le délicat basilic se fane facilement aussi: il est préférable  de l’ajouter à la toute fin. Vous devez le trancher en avance ? Utilisez un couteau bien affilé et recouvrez l’herbe coupée d’un linge propre et humide.  

6. UTILISER LE JUS D’AGRUMES À SON MEILLEUR : FRAÎCHEMENT PRESSÉ                             

Le jus des agrumes étant acide, il est souvent utilisé pour faire ressortir l’éclat et le côté ensoleillé des ingrédients. Vous pouvez l’utiliser avec les poissons, les salades ou des marinades, par exemple. Fraîchement pressé, le jus de citron ou de lime fait aussi des merveilles dans une sauce. Toutefois, ajouté trop tôt, il peut donner un goût étrange une fois votre sauce cuite. Pour éviter une décoloration ou un goût amer à vos plats tel que  sauce, ragoût,  soupe ou tout autre mets, retirez-les d’abord du feu avant d’ajouter l’acidité.  

7. NE PAS SURCUIRE LA VIANDE

Lorsqu’une recette précise de faire cuire la viande en petites quantités, c’est pour une raison importante: ne pas surcharger votre poêle en améliore grandement la saveur, malgré le temps d’exécution plus long. Pour brunir la viande adéquatement, et optimiser la saveur et la couleur, la surface en métal de la poêle doit être chauffée à feu vif. Si vous remplissez votre poêle de façon excessive, cela fera diminuer la température et ainsi, fera  bouillir la viande au lieu de la colorer.

8. ÉVITER DE TROP REMUER VOTRE POÊLE

Cela peut paraître tentant de démontrer votre dextérité en cuisine en faisant sauter encore et encore le contenu de votre poêle, comme souvent vu à la télévision. Par contre, chaque fois que vous bougez votre poêle, vous la retirez de la chaleur. Ne bougez votre poêle que lorsque nécessaire, surtout quand vous brunissez la viande. Une pièce de viande avec du gras collera sur la surface, mais une fois cuite, se décollera d’elle-même. Si vous déplacez la viande prématurément, le chair se déchirera.  

9. LAISSER LA VIANDE REPOSER APRÈS LA CUISSON

Que ce soit pour un rôti ou une simple tranche de steak, vous devriez toujours laisser la viande reposer quelques minutes avant de la trancher, sinon les jus de cette viande se répandront. Les viandes continuent de cuire une fois retirée du gril, de la poêle ou du four. Couvrez donc la viande pendant quelques minutes avec un papier d’aluminium,  dès qu’elle sera retirée de la source de chaleur. Cela permettra ainsi aux jus de rester à l’intérieur de la pièce de viande, gardant son humidité et sa saveur à son meilleur.

10. GOÛTER À TOUT, LORSQUE L’OCCASION DE PRÉSENTE

À l’exception du poulet qui ne doit pas être consommé cru, vous devriez toujours utiliser une cuillère propre et goûter régulièrement ce que vous cuisinez, afin de vous assurer d’être sur le bonne voie, et que votre plat est selon votre goût. En goûtant ainsi au fur et à mesure, vous pourrez rectifier l’assaisonnement et ajuster les ingrédients, si toutefois vous avez fait fausse route en chemin.


PRODUIT CONNEXE

Soupe à l'oignon gratinée

Notre délicieuse soupe à l’oignon gratinée est un des plats favoris de la famille. Découvrez de nouvelles façons créatives de personnaliser ce savoureux classique à la maison pour une variété d'occasions.